Un cheval de Troie visant les comptes Facebook détecté par Microsoft

Publié le

Microsoft vient de lancer une alerte de sécurité après avoir découvert un cheval de Troie qui s’immiscerait dans les ordinateurs à la recherche de comptes Facebook connectés afin de les pirater. Ce cheval de Troie appelé Febipos se cacherait sous une extension des navigateurs Chrome et Firefox, principaux concurrents d’Internet Explorer. Ce cheval de Troie se comporterait comme un addon et réussirait à procéder à des mises à jour. Une fois installé sur l’ordinateur, il recherche les comptes Facebook connectés afin de les pirater et d’en prendre le contrôle.

Une fois qu’il a pris le contrôle d’un compte Facebook, ce cheval de Troie parvient à faire des publications, des likes ou encore des partages depuis ce compte dont il a pris le contrôle. Pour le moment, ce cheval de Troie ne serait actif qu’au Brésil mais selon la firme de Redmond, cette portée pourrait devenir mondiale assez rapidement, selon le bon vouloir de son auteur qui n’aurait qu’à le configurer pour un usager plus global.

Sending
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet