Une cyberattaque qui fait gagner 45 millions de dollars aux hackers

Publié le

Sans doute l’une des cyberattaques les importantes en termes de gains dérobés. Des pirates chevronnés ont réussi à dérober pour 45 millions de dollars en deux cyberattaques. Huit personnes auraient été incarcérées par les autorités américaines. L’information a été divulguée par le bureau de la procureure de l’Etat de New York.
Ces braqueurs d’un nouveau genre ont réussi l’exploit de dérober 45 millions de dollars à travers plus de 27 pays dans le Monde dont les USA en se servant uniquement de leur ordinateur. Mais pour arriver à réaliser ce web braquage, ces hackers ont eu à procéder à une infiltration du système informatique de nombreuses banques à travers le Monde dans le but de pirater les codes secrets des cartes MasterCard. Ces cartes ont toutes été émises par deux banques dont la Bank of Muscat, basée à Oman et  la Bank of Ras al Khaimah, basée à Abu Dhabi.
Une fois les codes secrets à leur disposition ces pirates ont réussi à modifier les plafonds autorisés pour les différentes cartes puis ont procédé à un réencodage de ces cartes sur des cartes magnétiques banales. Ce qui leur a permis ensuite de procéder aux braquages des distributeurs automatiques en se rendant dans les GAB avec en leur possessions des cartes et disposant des codes secrets pour faire des retraits d’argent. Cette dernière étape et sans doute la plus importante pour eux a été réalisé en un temps record.
Il s’agirait selon la procureure de New York de huit jeunes personnes âgées à peine d’une vingtaine d’années et qui appartiendraient à un réseau plus vaste de pirates.
Ce réseau de pirates trouve ses ramifications dans plus de 26 pays et les opérations de prise d’assaut des distributeurs automatiques se seraient déroulées en deux dates différentes à savoir les 22 décembre 2012 et 19 février 2013. Ce n’est pas moins de 2,4 millions de dollars qui auraient ainsi été dérobés le 19 février de cette année grâce à 2 904 retraits réalisés en à peine dix heures de temps.
Ce genre d’attaque fait désormais légion car il ne s’agirait pas là d’un cas isolé mais bien d’une pratique à laquelle ont désormais recours les pirates informatiques pour gagner beaucoup d’argent. Espérant que les autorités judiciaires des différents pays concernés pourront mettre la main sur ces braqueurs d’un nouveau genre grâce aux vidéos de surveillances obligatoires dans chaque distributeur automatique comme l’exige la législation en ce qui concerne les GAB.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet