Une version corrompue de Tor Browser vole les cryptomonnaies

Publié le

Tor Browser, logiciel bien connu des utilisateurs qui se baladent dans les zones obscures d’internet, est actuellement utilisé pour tromper les visiteurs du darknet. Plus précisément, c’est une version modifiée du programme qui contient un trojan et qui souhaite voler des cryptomonnaies. D’après les dernières informations, les hackers à l’origine de la version malveillante de Tor Browser auraient déjà réussi à obtenir plus de 40 000$ en cryptomonnaies.

Le programme vérolé se fait passer pour une version officielle de Tor Browser en russe. Les hackers utilisent deux noms de domaines pour la diffuser : tor-browser[.]org et torproect[.]org. Ces sites web reprennent une grande partie des pages du site officiel si bien qu’il est possible de se tromper.

Lorsqu’une personne arrive sur l’un de ces deux sites, un message en russe alerte l’utilisateur, lui indiquant son logiciel n’est pas à jour, quel que soit le navigateur et la version utilisée. Le but est, évidemment, d’encourager le téléchargement de ce Tor Browser corrompu. Il s’agit en fait de la version 7.5 du logiciel (nous en sommes actuellement à la 8.5.5) qui contient un trojan.

Tor Browser

Une fois le trojan en place sur l’ordinateur de la victime, ce dernier va pouvoir effectuer diverses actions : récupérer du contenu, afficher de faux messages, ajouter son propre contenu… Par exemple, il pourra facilement remplacer le numéro d’un portefeuille de cryptomonnaie pour que l’argent d’une transaction arrive directement sur celui du hacker.

Ce sont principalement les utilisateurs russes qui sont concernés mais cette technique pourrait être utilisée sur une autre version de Tor Browser. Notre conseil, c’est évidemment de faire très attention au site sur lequel vous téléchargez vos logiciels en privilégiant les sites officiels ou encore Logitheque.

Télécharger Tor Browser pour Windows

Télécharger Tor Browser pour Mac

Télécharger Tor Browser pour Linux

Source

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet