War Thunder : des avions, des tanks et des explosions à gogo !

Publié le

L’univers des jeux Free-to-play est impitoyable et il y a peu de titres qui parviennent à s’imposer comme étant de vrais bons jeux gratuits. Et c’est encore plus vrai lorsqu’on quitte les MMORPG avec quelques rares exceptions comme Hearthstone pour les jeux de cartes ou encore War Thunder pour combat aérien ou terrestre. Et comme le hasard fait tellement bien les choses, c’est justement de ce dernier dont on va parler. Découvrons ce que vaut le principal concurrent de World of Warplanes.

A la guerre comme à la guerre

Plantons donc le pitch qui va être plutôt rapide à exposer : War Thunder se déroule pendant la seconde guerre mondiale. Voilà donc un excellent prétexte pour prendre les commandes de multiples avions mythiques ou de tanks surpuissants pour aller botter le derrière des ennemis. Mais avant cela, il vous faudra choisir parmi les cinq nations présentées : USA, Allemagne, URSS, Grande Bretagne et Japon. Et ne pensez pas qu’il ne s’agit que d’un choix esthétique puisque chaque nation dispose de ses propres véhicules et donc de ses propres caractéristiques. Après quelques informations sur le jeu, le fonctionnement de l’interface et un tutoriel, il est temps de jouer et War Thunder dispose d’un mode Arcade pour être immédiatement dans le feu de l’action.

Après avoir sélectionné 3 avions parmi votre maigre collection, vous voilà dans le cockpit de votre machine. La première impression est très bonne surtout si vous avez la possibilité de pousser les réglages à fond : les graphismes sont beaux et détaillés ce qui est plutôt impressionnant pour un jeu gratuit. Concernant la jouabilité, il est tout à fait possible de jouer à la manette mais la combinaison clavier/souris est facile à prendre en main.

War Thunder

La jouabilité en vol est un régal, on a une réelle sensation de liberté : faire des loopings et des descentes en piqué est un vrai plaisir. Mais il faut rapidement revenir au cœur de la partie puisque ce n’est aucunement une promenade de santé. Vous faîtes équipe avec d’autres joueurs afin de réaliser toutes sortes de missions : éliminer des cibles au sol, capturer des points… A chaque action réussie de votre part, vous engrangez un peu d’expérience qui vous servira à améliorer l’arbre technologie que votre nation. Car oui, chaque nation devra être améliorée individuellement si vous voulez la maîtriser. Le plus judicieux est de se focaliser sur une nation pour bien la maitriser avant d’en choisir une autre.

Depuis le déploiement d’une mise à jour survenue plus tôt dans l’année, des véhicules terrestres sont venus se joindre aux avions. Les tanks apportent un tout autre intérêt pour les joueurs. Beaucoup moins maniables, ils demandent d’adopter une stratégie différente. Le seul inconvénient par rapport à un avion, c’est la sensation d’avoir une visibilité réduite. Il n’est pas rare de se prendre un coup de canon sans l’avoir vu venir. Plutôt frustrant au début, les tanks permettent de renouveler l’intérêt du joueur en proposant une expérience différente. En revanche, tout comme pour les avions, vous devez dépenser des points de recherche pour optimiser vos machines et pouvoir débloquer des appareils plus puissants.

War Thunder

Un Free-To-Play maitrisé

Ce qu’il y a de bien dans War Thunder, c’est qu’il n’est pas obligatoire de sortir sa carte de crédit pour avancer. En effet, la monnaie qui s’obtient avec de l’argent réel, les Eagles, ne sert qu’à acheter des boosts d’expérience ou d’argent. Il s’agit en fait uniquement d’un accélérateur qui permet au joueur d’accumuler plus rapidement de la monnaie de jeu et de l’expérience. Ce qui veut dire qu’un joueur qui paye n’a pas d’avantage stratégique. De plus, il est possible d’acquérir, après certaines missions, des Eagles à dépenser comme bon vous chante.

War Thunder

Tout était presque parfait

Comme nous sommes tatillons, nous allons tout de même appuyer là où ça fait (un peu) mal. L’interface de War Thunder n’est pas des plus ergonomiques. Le passage par les menus peut facilement rebuter les joueurs occasionnels tout comme les arbres technologiques qui ont parfois des intitulés nébuleux.

Conclusion

War Thunder réussit à s’imposer comme un jeu en ligne de qualité principalement grâce à des graphismes réussis et à une jouabilité maîtrisée. Plusieurs archétypes de joueurs y trouveront leur compte que ce soient les occasionnels qui veulent faire une partie de temps à autre tout comme les hard core gamers qui apprécieront la richesse de la personnalisation de leurs machines et des équipages. De plus, avec la future mise à jour qui s’est dévoilée (uniquement disponible en bêta privée à l’heure actuelle), il sera possible de prendre en main les tanks américains. De quoi relancer l’intérêt du joueur pendant encore de nombreuses heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet