WhatsApp peut-il vraiment limiter la propagation des chaines et des Fakes news ?

Publié le

La célèbre application de messagerie instantanée est, malgré elle, un vecteur de choix pour les Fakes News, les canulars et autres messages indésirables. Consciente de cette situation, elle s’engagerait, à l’instar de Facebook, contre ces messages et testerait actuellement un moyen d’endiguer leur propagation.

Comment enrayer la viralité des fausses informations ?

Enfonçons des portes ouvertes : les fakes news et les spams pullulent sur WhatsApp et cette situation dure depuis des années. L’application prendrait enfin le taureau par les cornes en proposant un nouveau dispositif de notification  qui sera en mesure d’alerter l’utilisateur s’apprêtant à relayer un message viral.

Selon le site Wabetainfo.com, L’application considérerait comme spam et donc contenu viral tout message relayé plus de 25 fois sur la plateforme. Il serait donc impossible de partager un même message à plus de 25 contacts. Notons tout de même qu’à l’heure où nous rédigeons cet article, WhatsApp n’a pas confirmé le développement d’une telle fonctionnalité.

Cet effort serait-il suffisant ?

Il existe dans l’application un système de liste de diffusion permettant de transmettre un même message à tous les utilisateurs ayant votre numéro de téléphone.  Et c’est là le problème, les messages ne sont généralement pas envoyés par des inconnus (spammers avérés) mais surtout par des utilisateurs qui partagent machinalement des chaines. 

Certains utilisent déjà le système de liste de diffusion pour envoyer leurs messages et même si ce nouveau système d’alerte découragera les spammers avérés, le problème ne sera pas réellement résolu.

Pour l’heure, le seul moyen de se protéger contre les messages indésirables (canulars, spams, hameçonnage, fake news) est de bloquer leur expéditeur. Mais, il s’agit d’une option plutôt radicale surtout lorsque cet expéditeur est en réalité un proche qui n’a pas réellement conscience du potentiel danger auquel il vous expose. La pédagogie et le dialogue sont donc de mise.

A lire aussi :

Comment éviter les canulars, les arnaques et les virus sur WhatsApp ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet