Windows 10 S : vers un système sécurisé avec moins de libertés

Publié le

Lorsque vous utilisez votre ordinateur ou votre smartphone, la notion de sécurité est essentielle. Et même si tout est fait pour assurer la protection de l’utilisateur, les mauvaises surprises sont encore possibles comme on a pu le voir avec WannaCry et plus récemment Petya. C’est pour cette raison que Microsoft a décidé de travailler sur un système encore plus sécurisé. Mais pas question de laisser de côté Windows 10. Au contraire, la firme de Redmond s’en inspire fortement et va bientôt proposer Windows 10 S. Mais qu’est ce que Windows 10 S ? C’est ce que nous allons vous expliquer dans les prochaines lignes.

Une version à destination des écoles

Windows 10 S a été dévoilé lors d’une conférence à New York au mois de mai, une conférence principalement centrée sur le milieu éducatif. Car ce sont justement les écoles qui sont principalement ciblées par Microsoft.

La raison est très simple : le marché de l’éducation est très vaste puisqu’il englobe les collèges, les lycées, les universités mais aussi le matériel pour les enseignants. Et pour les établissements scolaires, il est difficile de pouvoir gérer efficacement un tel parc de machines : faire toutes les mises à jour, avoir une bonne solution de sécurité…

Windows 10 S

Windows 10 S répond donc à un besoin précis : proposer un système suffisament performant pour être utilisé par tous tout en étant très sécurisé. Et pour y arriver, Microsoft à dû faire quelques petites concessions.

Windows 10 amputé de quelques fonctions

Certains diront que Windows 10 S est une version allegée de Windows 10. Ce n’est pas tout à fait vrai car il sera possible de faire les mêmes choses sur les deux versions. La principale différence viendra des outils utilisés. En effet, sur Windows 10 S, il ne sera possible de télécharger des logiciels que s’ils proviennent du Windows Store. En clair, pas question de télécharger un programme sur le site d’un éditeur, vous devez impérativement passer par le magasin d’applications de Microsoft.

Cela implique par exemple qu’il vous sera impossible de remplacer le navigateur par défaut par votre butineur préféré. Microsoft Edge sera donc votre seul outil pour naviguer sur internet et vous ne pourrez compter que sur Bing comme moteur de recherche. Pourquoi ce choix ? Car pour Microsoft, passer uniquement par le Windows Store limite grandement les risques d’infections et de cyberattaques.

Windows 10 S

Windows 10 S pour les particuliers ?

Est-ce que les particuliers peuvent être intéressés par Windows 10 S ? Cela va dépendre de la manière dont ils utilisent leur ordinateur. S’ils se contentent des programmes conçus par Microsoft et des logiciels présents dans le Windows Store, Windows 10 S peut être une alternative intéressante. Mais si vous voulez pouvoir utiliser des programmes comme Mozilla Firefox ou Google Chrome, passez votre chemin.

Pour l’instant, Microsoft se concentre surtout sur les machines à destination de l’éducation et les premiers ordinateurs équipés de Windows 10 S devraient arriver cet été. Rien n’a été annoncé pour les particuliers qui ne pourront peut-être pas installer cette version très facilement.

Quoi qu’il en soit, Microsoft cible un public très précis, friand de sécurité au détriment de la liberté de télécharger ce que l’on souhaite. C’est aussi une manière de proposer un système fermé avec les produits Microsoft en tête d’affiche. L’avenir nous dira si ce pari de Microsoft est payant.

A lire aussi :

Windows 10 : Microsoft se réserve le droit de désactiver votre antivirus

Les fonctionnalités cachées de Windows 10 Creators Update

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Comment (1)

  • Steph Répondre

    Bref, une stratégie qui consiste à faire peur aux plus petits, aux plus fragiles, pour leur vendre des solutions pseudo-sécurisées (tu parles, je ne donne pas trois mois avant qu’un hacker ne parvienne à trouver une faille) dans lesquelles ils resteront captifs toute leur vie…

    Cela nous rappelle que Microsoft n’est pas une société bien gentille, mais elle fait partie de cet immense écosystème qui emprisonne les hommes, de plus en plus. Berk.

    11 juillet 2017 à 16 h 07 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet