Windows Azure bénéficiera de la double authentification

Publié le

Le service Active Authentification de Microsoft permettra prochainement de procéder à la sécurisation des accès à la plateforme Cloud  Windows Azure par un système de double authentification. Ce système sera aussi bien disponible pour les employés de la firme que pour ses entreprises partenaires.
C’est la Directrice de Windows Azure, Sarah Fender qui a dévoilé l’information dans un article sur le blog officiel de la firme de Redmond, information selon laquelle un nouveau service baptisée Active Authentification permettrait une authentification plus sécurisée au service Cloud de Microsoft prenant en compte plusieurs paramètres. Un tel système d’authentification avait été annoncé pour les comptes Microsoft sans mention d’un portage sur les services à destination des entreprises.
Le système de double authentification est d’ores et déjà disponible et peut donc être utilisé par les employés d’une entreprises, ses partenaires ou encore ses clients. Le système de gestion de ces authentifications est assuré par Windows Azure Active Directory qui se charge des identifications relatives au service cloud de Microsoft. Toutes les applications présentes au sein de Windows Azure AD sont concernées par ce système de double-authentification comme par exemple Office 365, Windows Azure, Intune, Dynamics CRM Online et bien d’autres encore.
Il s’agit, comme pour les autres services ayant adopté ce type de mécanisme d’une première phase à savoir l’authentification par mot de passe suivi d’une seconde phase via un SMS ou une application mobile. Ce mécanisme a pour principal avantage de limiter l’accès aux personnes disposant des droits nécessaires.
Pour ce qui est de la tarification, aucune information n’a pour l’instant été avancée mais il pourrait s’établir à 2 dollars par mois pour chaque utilisateur ou encore être de 2 dollars toutes les dix authentifications. Toutefois, il semblerait que pour des raisons de test du service les prix soient certainement divisés par deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet