Windows part en croisade contre les faux logiciels qui analysent votre PC

Publié le

Microsoft continue de faire la chasse aux logiciels que l’entreprise juge indésirables. Sa nouvelle cible ? Les programmes qui analysent votre machine et qui sont trop alarmistes.

Une mise à jour pour Windows Defender

A partir du 1er mars, Windows Defender ainsi que tous les programmes de Microsoft dédiés à la sécurité seront en mesure de détecter les logiciels trop alarmistes. En effet, sur la toile, il existe de nombreux programmes qui se proposent d’analyser gratuitement votre ordinateur à la recherche de failles. Mais vous le savez, rien n’est gratuit ! Et si le logiciel se propose d’analyser gracieusement votre machine, c’est pour pouvoir vous abreuver de notifications vous expliquant que la sécurité de votre PC est compromise. La solution ? Acheter la version complète de leur produit bien sûr !

sécurité

Ces logiciels peuvent être très insistants au point que certains utilisateurs démunis finissent par payer pour éliminer des problèmes qui sont bien souvent inexistants. « A l’avenir, les programmes qui affichent des messages coercitifs seront classés comme des logiciels indésirables » explique Barak Shein de chez Windows Defender Security Research.

Cette nouvelle mesure vient s’ajouter à celle de février 2016 où Microsoft avait demandé à ce que ces logiciels soient plus précis concernant les problèmes qu’ils détectaient afin de mieux informer les utilisateurs. Visiblement, Microsoft considère que cela n’est pas suffisant et qu’il faut agir plus en profondeur, au cœur des outils maison de Windows.

Source

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet