YouTube aime peut-être un peu trop les enfants

Publié le

Nouvelle polémique outre-Atlantique, après Facebook et son “étonnante” gestion des données utilisateurs, c’est au tour de la plateforme YouTube d’être sous le feu des projecteurs. Le géant est en effet accusé d’avoir collecté illégalement des données d’enfants de moins de 13 ans à des fins publicitaires.

Quelles données sont concernées ?

23 associations de défense des droits des enfants et de la protection de la vie privée ont déposé plainte auprès de la Federal Trade Comission des Etats-Unis, l’équivalent de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes). Ces associations américaines dénoncent une atteinte à la vie privée de ces jeunes utilisateurs.

Selon ces groupes de consommateurs, YouTube recueillerait des informations personnelles telles que la géolocalisation et les noms des appareils utilisés pour accéder à la plateforme mais également des numéros de téléphone ainsi que des données de tracking dans des navigateurs web. Les associations demandent par cette plainte à la FTC d’enquêter sur les agissements de YouTube, car ces données seraient, selon elles, monétisées.

A lire aussi : Disney accusé de collecter des données auprès d’enfants via des jeux mobiles

Que dit la loi américaine ?

La loi américaine sur la protection de la vie privée en ligne des enfants (COPPA) stipule que les sites et services web doivent dans un premier temps obtenir l’accord des parents pour recueillir les données personnelles sur tout enfant âgé de moins de 13 ans.

COPPA capture d'écran

Capture d’écran issue du Children’s Online Privacy Protection Act (COPPA)

De son côté, YouTube peut arguer que la plateforme est explicitement interdite aux enfants de moins de 13 ans. C’est d’ailleurs ce qu’un représentant de YouTube a confié au média TheNextWeb :

« Bien que nous n’ayons pas reçu la plainte, la protection des enfants et des familles a toujours été une priorité absolue pour nous. Nous allons lire attentivement la plainte et évaluer s’il y a des choses à améliorer. Parce que YouTube n’est pas pour les enfants, nous avons investi de manière significative dans la création de l’application YouTube Kids pour offrir une alternative spécialement conçue pour les enfants. »

Le problème c’est que selon un sondage de l‘association Common Sense Media qui fait partie des groupes ayant déposé plainte, 81 % des enfants utilisent la version classique de YouTube (application ou site) et seulement 24 % utilisent l’application YouTube Kids.

Sondage Common sense media sur youtube 

Capture d’écran issue du sondage de Common Sense Media sur YouTube

YouTube se défend en précisant que la plateforme classique n’est pas conçue pour le jeune public, mais affiche des publicités en lien avec les goûts et les contenus visionnés par les plus jeunes. Un paradoxe que Google devra expliquer en cas d’enquête ou pire, de procès. Mais pour l’heure, nous n’en sommes pas encore là.

 

Vous pouvez réagir à cet article (et aux autres) dans notre groupe Facebook  Logithèque – Actu numérique et bons plans.

Comment (1)

  • amedie Répondre

    Je ne veux pas défendre Google, mais si ils disent que youtube ce n’est pas pour les enfants et que 80 % deux ceux-ci y utilisent, bien qu’il y aient une plateforme pour eux, en quoi sont-ils responsable? Peut-être que les parents pourraient aussi faire leur boulot!

    11 avril 2018 à 13 h 15 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet