Fraude à la carte bancaire : comment y échapper ?

Publié le

Après la rentrée scolaire, c’est le sujet le plus en vogue du mois de septembre. Les fraudes à la carte bancaire auraient explosé en quatre ans de temps. Selon l’enquête publiée par l’ONDRP, elles auraient en effet progressé de 67,7%, entre 2010 et 2013. Un constat inquiétant, qui malheureusement était assez prévisible, quand on connaît les failles de la carte bancaire à proprement parler, ainsi que l’utilisation qui en est faite par les particuliers. 840.000, tel est le nombre de ménages français qui ont récemment été victime d’au moins une escroquerie à la carte bancaire. Un record qui risque de s’amplifier avec l’augmentation des sites frauduleux, du piratage de données, et du nouveau système de paiement sans contact. Mais rassurez-vous, de nombreuses solutions existent pour éviter de tomber dans ces pièges. Lesquels ? C’est ce que nous allons vous expliquer maintenant.

1. Installer une solution de sécurité sur votre ordinateur

Internet est l’un des lieux les plus propices pour le vol de données bancaires. Avant d’effectuer des achats ou des opérations bancaires sur le web, plusieurs précautions sont donc bonnes à prendre. La première consiste à protéger son ordinateur, et tous ses appareils connectés (smartphone, tablette, etc.). Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en navigant sur la toile, ou en téléchargeant des fichiers qui vous semblent sains, vous pouvez vous retrouver avec un virus, un cheval de Troie, ou un logiciel espion, qui s’amusera à votre insu à scruter tous vos faits et gestes, et à enregistrer vos données bancaires. Du piratage totalement transparent qui pourrait bien faire des dégâts si vous ne vous en rendez pas compte rapidement.

bitdefender-internet-security

Suite de sécurité Bitdefender Internet Security

Ainsi, si les antivirus sont des bons outils pour protéger votre ordinateur, ils ne sont pas toujours performants pour démanteler ce genre de soucis. Dans ce cas, mieux vaut opter pour une solution de sécurité comprenant un outil spécifique pour les paiements en carte bancaire. Un moyen simple et pratique pour assurer la sécurité de son compte en banque. Parmi les solutions les plus efficaces vendues sur le marché, on retrouve bien évidemment Bitdefender Internet Security, ou encore Kaspersky Internet Security, incluant sa protection bancaire et sa navigation sécurisée. Une fois installée, n’oubliez pas de mettre votre solution de sécurité régulièrement à jour, afin que les dernières menaces soient bien prises en compte lors de la prochaine analyse.

protection-bancaire-kaspersky

Protection bancaire Kaspersky

Remarque : Toujours d’après la même étude, 34% des victimes de fraude bancaire ont été piégées par un virus installé sur leur ordinateur, 17% lors d’un achat en commerce traditionnel, 12% lors d’un retrait d’argent dans un distributeur piraté et enfin 7% via du phishing web ou téléphone. Rien que ça !

2. Effectuer des achats en ligne uniquement sur des sites sécurisés

Deuxième chose à laquelle vous devez vraiment faire attention quand vous effectuez des achats en ligne avec votre carte bancaire, c’est bien évidemment les sites sur lesquels vous les faites. Evitez les sites trop « bling bling » avec des pop-up fluorescentes qui débarquent de nulle part et qui vous demandent des informations confidentielles. Préférez les sites sobres, avec la motion « Paiement sécurisé », et identifié avec à un petit symbole de cadenas. Des indices qui peuvent sembler anodins, mais qui en réalité ne le sont pas du tout.

site-entelechargement

Site Entelechargement.com 100% sécurisé !

Ici l’enjeu est double. S’assurer de la « vraie » existence du site en question, qui vous enverra bien votre produit après paiement, ainsi qu’une facture justifiant votre achat. De même, sur les sites sécurisés la confidentialité des données privées de chaque client est assurée, impossible donc de voir ces dernières dévoilées au grand jour sur un autre site, ou utiliser par une personne lambda.

3. Ne jamais enregistrer vos données bancaires sur un PC

Troisième chose à faire quand vous achetez quelque chose sur Internet, ne jamais enregistrer vos données bancaires. En effet, plusieurs sites proposent, de manière assez succincte, d’enregistrer votre carte bancaire en même temps que d’autres données. Souvent il suffit de cocher ou de décocher une case pour accepter ou refuser la demande. Il est donc possible que vous le fassiez sans même vous en rendre compte, c’est pour cela qu’il est primordiale de bien lire toutes les lignes (surtout les toutes petites), avant de valider quoi que ce soit.

enregistrement-carte-bancaire

Enregistrement carte bancaire à éviter

Les risques de ce genre d’opérations sont effectivement nombreux. Tout d’abord si votre carte est enregistrée, ceci signifie que l’administrateur du site peut y avoir accès. Si le site est sécurisé il ne devrait pas y avoir de problème, mais à l’inverse si celui-ci fait partie des nombreux escrocs du web, vous êtes « cuits ». Le deuxième problème et non des moindres, c’est qu’une personne de votre entourage peut, en se connectant à votre compte, acheter tout ce qu’elle souhaite, sans détenir votre carte bancaire. Une pratique de plus en plus courante, notamment chez les enfants qui en parcourant les applis mobiles de leurs parents, effectuent des achats le plus naturellement du monde, sans leur consentement bien évidemment !

4. Attention au phishing !!!

Enfin, quatrième et dernière chose à laquelle il faut absolument faire attention sur Internet : le « phishing ». Vous avez peut-être déjà reçu dans votre boîte mail un message du Trésor Public, ou de la CAF, vous indiquant de la possibilité d’un remboursement de plusieurs centaines d’euros. Un remboursement alléchant, pour lequel il est nécessaire de fournir son numéro de carte bancaire. Et bien sachez que tout mail de ce type est une pure et simple arnaque. Toutes les administrations ont déjà vos données bancaires, il est donc impossible qu’elles vous les redemandent, et encore moins par mail. Si ces dernières vous doivent vraiment de l’argent elles vous feront un virement sur votre compte, sans même vous prévenir. Donc surtout, en cas de mail frauduleux, n’y répondez pas, supprimez-le directement, et n’hésitez pas à relayer l’information sur les réseaux sociaux, afin de prévenir un maximum de personnes de l’arnaque en cours.

mail-frauduleux-impots

Mail frauduleux remplit de fautes d’orthographe

Conclusion

Vous l’aurez compris, pour ne pas se faire piéger sur Internet avec sa carte bancaire mieux vaut faire preuve d’une grande vigilance. Une carte bancaire n’est finalement qu’une suite de chiffres, qu’il est facile de se procurer si vous ne faites pas un minimum attention. Il est donc primordial de ne pas partager ce genre de données avec qui que ce soit, et de surveiller scrupuleusement ses comptes, jour après jour. En effet, pour ne pas se faire repérer, les fraudeurs ont l’habitude de prélever des petites sommes (200€ en moyenne). Ainsi, deux fois sur trois, les victimes de piratage de numéro de carte bleue à distance s’en rendent compte en consultant au hasard leurs relevés. Et si malgré tout, vous vous retrouvez victime de ce genre d’arnaques, contactez tout de suite votre banque pour lui expliquer le problème et faire opposition à votre carte bancaire, ainsi qu’une déclaration de prélèvements illégaux sur votre compte. Cette dernière mettra hors d’usage votre carte bancaire, et vous remboursera la somme volée. Si auparavant, il était obligatoire de porter plainte auprès du commissariat de son secteur pour que les banques fassent quelque chose en faveur de leurs clients, aujourd’hui beaucoup de victimes arrivent à se faire intégralement rembourser sans passer par là. Une fois cela fait, votre banque vous commandera une nouvelle carte bancaire toute neuve, que vous pourrez utiliser avec prudence cette fois !

Sur le même sujet :

Paiement en ligne, retrait d’argent, achats en magasin…Ne sortez plus votre carte bancaire!

 

Comment (1)

  • rtxw Répondre

    Pensez à la carte virtuelle !! Un montant correspondant à un achat et les coordonnées de la carte physique ne sont pas divulguées !!

    8 septembre 2015 à 23:23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet