Super Jam Bros: Incarnez la gentille Nathalie Loiseau contre les méchants populistes

Publié le

Nathalie Loiseau, tête de liste aux élections européennes pour La République en Marche et au coeur de plusieurs polémiques ces derniers jours, a l’insigne honneur de rejoindre Jean-Luc Mélenchon dans la liste des personnages politiques ayant droit à leur propre jeu vidéo. Les Jeunes avec Macron (les JaM, à ne pas confondre avec le groupe Mods des années 70-80) sont en effet à l’origine de ce jeu en ligne, qui s’inspire de Super Mario et dans lequel la candidate doit sauver les étoiles de l’Union Européenne, détenue par les méchants populistes. Tout un programme.

En pleine déconfiture

Après le “Fiscal Kombat” de La France Insoumise, voici un autre exemple de jeu vidéo “politique”, qui propose d’incarner une candidate et qui sert avant tout d’outil promotionnel. Réalisé par un studio indépendant allemand et  spécialisé dans les jeux promotionnels, “Super Jam Bros” s’inspire de Super Mario Bros mais remplace le plombier moustachu par Nathalie Loiseau. Au lieu d’affronter ses casseroles, elle doit progresser dans les niveaux successifs en évitant ou écrasant les insectes (des “frelons asiatiques”) qui lui barrent la route et récolter des fruits pour augmenter son score.

Melanrus- Super Jam Bros

Le Boss “Melanrus”. Source : Twitter

En fin de niveau, elle devra affronter un boss, représentés avec beaucoup de finesse, par les différents “leader populistes” ayant dérobés les étoiles de l’Union Européenne. Marine Le Pen ou Donald Trump sont donc des adversaires à la mesure de la tête de liste de LREM, tout comme ce “Mélanrus”, un Mélenchon insectoïde apparemment sous influence Russe, ce qui devrait provoquer une réaction mesurée, comme il en a coutume.

La quête de Loiseau détend ?

Pas vraiment. “Super Jam Bros” est très difficile, à tel point que la difficulté devrait être revue à la baisse prochainement. Pour le moment, la candidate échoue très souvent et très rapidement, ne pouvons éviter ses ennemis, ou en se noyant, à quelques mètres des étoiles qu’elle doit délivrer du joug populiste, le tout en se prenant des murs tout au long de sa progression. Métaphore de sa campagne ou mauvais jugement? En tout cas, le jeu peine à convaincre et aurait très bien pu être l’oeuvre de ses adversaires politiques tant le message perçu est trouble.

 

Bref, vous pouvez vous faire une idée du gameplay dès maintenant, mais ne vous attendez pas à une révolution vidéo-ludique, ou politique. Les élections européennes auront lieu le 26 mai prochain.

Source: BFMTV

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le même sujet