Ciel, mon Marin !

  • Mise à jour le 20/02/14
  • Note :
     
Télécharger
  • 1.00
  • |
  • Freeware

    On trouvera sur la toile de nombreux logiciels d’astronomie, certains sont gratuits. Il n’est pas possible ici de les citer tous. Si dans l’ensemble, ces excellents programmes permettent d’éditer des cartes du ciel fort précises, aucun d’entre eux n’est vraiment conçu pour guider l’observation à l’œil nu ou aux jumelles.

    Aussi n’est-il pas utile de figurer sur un tel planisphère des objets trop faibles pour être aperçus avec nos jumelles. Il convient par contre d’aider à se repérer dans une sélection de nébulosités observables avec les instruments du nomade.

    En effet, un tel utilitaire doit être pensé pour nous aider à tirer au mieux partie de l’extraordinaire spectacle offert par la voûte étoilée durant nos veillées en plein air. D’autre part, les données fournies doivent être exprimées en respectant les usages courant à bord des navires. En effet, même s’il s’adresse à tous, ce projet a été initialement conçu à l’attention des marins. Ne furent-ils parmi les premiers à régler leurs courses sur celles des corps célestes ?

    Ce dernier point est particulièrement important si l’on est rompu à la navigation astronomique. La hauteur exprimée d’un astre sur l’horizon devrait alors correspondre à ce que l’on mesure réellement au sextant. Dans cette perspective, on s’expose à quelques déboires si l’on exploite directement les résultats fournis par les logiciels les plus répandus sur le web.

    Mais surtout il faut donner les clefs indispensables pour tracer sa route sur les chemins du ciel au fil des saisons rencontrées. Dans cette perspective, un guide riche d’un millier d’illustrations est adossé au planisphère digital. Il est conçu pour guider les premiers pas du débutant, mais il s’adresse également aux observateurs plus expérimentés. La navigation y est facilitée par 15 000 liens hypertextes. On pourra ainsi non seulement repérer les 88 constellations, mais aussi dénicher dans chacune d’elles les principaux objets remarquables que l’on peut y trouver avec les moyens du bord. Il fallait aussi raconter leur histoire. Mais l’histoire des constellations n’est-elle pas finalement le reflet de celle des hommes ?

    Prenons par exemple le cas de Persée. Que ceux qui savent le retrouver dans le voisinage de Cassiopée lèvent la main ! Et pourtant il s’agit d’une constellation aisée à dénicher.

    Il n’est guère difficile d’identifier, Mirfak et Algol, ses principaux éléments quand on est déjà familiarisé avec le W de Cassiopée et l’Etoile Polaire. Al-Mirfak signifie « Le Coude » en arabe. El Ghoul, c’est « Le Démon », la tête de Méduse dont le regard pétrifie ceux qui osent l’affronter. Persée utilisa cette arme terrifiante dans son combat contre Cétus, le monstre marin. En cela, il perpétuait un mythe méditerranéen primitif, celui de Marduk luttant contre le Chaos. Notre connaissance du ciel est en effet fort ancienne, et nos interrogations s’inscrivent dans une très vieille tradition.

    En fait, l’éclat de Algol chute, passant de la magnitude + 2,12 à + 3,19 tous les 3 jours environ. Saurons nous voir cligner l’œil de Méduse ?

    Bien plus, si nous centrons nos jumelles sur Mirfak, nous pourrons admirer le splendide amas Mel 20, bien observable avec cet instrument. Il en va de même pour NGC 884 et NGC 869, le fameux Amas Double de Persée que l’on recherchera dans la direction de Cassiopée.

    Ainsi, l’exploration d’une simple constellation comme Persée pourrait largement occuper l’une de nos soirées…

…Si toutefois nous disposons d’un outil permettant de partir à sa découverte. C’est dans cet esprit qu’a été développé ce logiciel.

Capture d'écran Ciel, mon Marin !
{{ reviewsOverall }} / 5 Abonnés (1 vote)
Note
Ce que vous en pensez... Laisser un commentaire
Order by:

Be the first to leave a review.

User Avatar User Avatar
Verified
/ 5
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

This review has no replies yet.

Avatar
Show more
Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laisser un commentaire