GraphMath 2015

  • Mise à jour le 15/05/19
  • Note :
     
Télécharger
  • 1.7.4.3
  • |
  • Freeware

Cette application permet de tracer une courbe mathématique plane à partir de ses équations saisies en coordonnées cartésiennes y=f(x), polaires r=f(θ) ou paramétriques x=f(θ), y=g(θ) ainsi que de tracer la courbe dérivée, la courbe d’une primitive de la fonction f(x), les tangentes et les normales, un faisceau de normales, une famille de courbes de paramètre λ en coordonnées cartésiennes, polaires, ou paramétriques, d’effectuer l’intégration d’une fonction f(x), le calcul de la surface d’un secteur en coordonnées polaires (avec tracés et remplissages en pointillés des surfaces élémentaires d’intégration), le calcul de la longueur d’un arc de courbe d’équation y(x) et de rechercher les zéros d’une équation f(x)-A= 0. Jusqu’à 20 étiquettes de textes peuvent être ajoutées, déplacées et personnalisées en taille, style et couleur.

On peut tracer autant de courbes que l’on veut dans le même repère mais seule la dernière courbe tracée (rouge par défaut) répond aux commandes (déplacement, zoom, changement d’unités, tracés de tangentes, calcul d’intégrale) ; les courbes plus anciennes (vertes par défaut) s’effacent quand l’écran est rafraichi. De même pour le tracé des tangentes et normales, seule la dernière tangente tracée de couleur magenta a un affichage persistant.

Les graphes successifs peuvent être placés dans une fenêtre afin de constituer une collection de graphes qui pourront être copiés. Lorsqu’un graphe est ajouté à la collection, les graphes s’empilent en mosaïque de même si l’on double clique sur l’un d’eux. La collection est volontairement limitée à huit graphes. (il n’est pas prévu de sauvegarder les graphes sur disque : Il revient à l’utilisateur de faire un copier-coller dans le logiciel de son choix puis d’effectuer la sauvegarde)

Opérateurs, symboles et fonctions utilisables pour l’édition d’une équation de courbe: +, -, *, ^, /, pi, sqrt(…), abs(…), int(…), sin(…), cos(…), tan(…), asin(…), acos(…), atan(…), exp(…), log(…) ou lgn(…), lgd(…), cosh(…), sinh(…), tanh(…)log ou lgn désignent le logaritme népérien/naturel et lgd le logaritme décimal. Les coordonnées polaires et paramétriques utilisent la variable θ affichée avec la touche “w”. Les valeurs numériques angulaires doivent être exprimées en radian dans les équations.

À la fin de la session, les équations en cours sont sauvegardées dans le fichier “ListesFonctions.resources” . Au premier lancement de l’application et à chaque réinstallation (si le fichier précédent a été supprimé), quatre listes d’équations sont chargées à titre d’exemples.

Capture d'écran GraphMath 2015
{{ reviewsOverall }} / 5 Abonnés (87 votes)
Note
Ce que vous en pensez... Laisser un commentaire
Trier par:

Soyez le premier à laisser un commentaire.

User AvatarUser Avatar
Verified
/ 5
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Show more
{{ pageNumber+1 }}
Laisser un commentaire