SOLOMORP : Le Morpion Solitaire

  • Mise à jour le 06/12/12
  • Note :
     

Traditionnellement, 36 pions, formant une grande croix creuse sont dessinés. En pratique, n’importe quelle configuration de 36 pions est valide comme semence. Chaque coup, valant un point, consiste à poser un nouveau pion en alignement horizontal, vertical ou diagonal avec 4 autres, puis à relier ces cinq pions d’un trait. Ce nouveau pion permet peut-être alors de créer de nouveaux alignements de quatre pions, donc de poser de nouveaux pions. Le but du jeu est de poser le plus de pions possible. Le jeu se termine lorsqu’il n’est plus possible de réaliser de nouveaux alignements.

Capture d'écran SOLOMORP : Le Morpion Solitaire
[rwp_box id="-1" template="rwp_template_5cfa8288a04e8"]